Clins d’oeil : Tout ce qu’il me reste de la révolution

MARDI 19 FEVRIER
à 20h30

TOUT CE QU’IL ME RESTE DE LA REVOLUTION
de Judith Davis

Angèle vient d’une famille de militants, mais seul son père, chez qui elle retourne vivre, est resté fidèle à ses idéaux. Sa mère a abandonné son combat politique, et sa sœur a choisi le monde de l’entreprise. En colère, déterminée, Angèle s’applique autant à essayer de changer le monde qu’à fuir les rencontres amoureuses.

Séance précédée d’une présentation et suivie d’un déba. En présence d’invités (plus d’informations à venir)

-> (plus d’info sur le film)
En partenariat avec l’ACPG

Tarif : 5,30€

 

Comédie
De Judith Davis
Avec Judith Davis, Malik Zidi, Claire Dumas
France, 1h28

Angèle avait 8 ans quand s’ouvrait le premier McDonald’s de Berlin-Est… Depuis, elle se bat contre la malédiction de sa génération : être né « trop tard », à l’heure de la déprime politique mondiale. Elle vient d’une famille de militants, mais sa mère a abandonné du jour au lendemain son combat politique, pour déménager, seule, à la campagne et sa sœur a choisi le monde de l’entreprise. Seul son père, ancien maoïste chez qui elle retourne vivre, est resté fidèle à ses idéaux. En colère, déterminée, Angèle s’applique autant à essayer de changer le monde qu’à fuir les rencontres amoureuses.
Que lui reste-t-il de la révolution, de ses transmissions, de ses rendez-vous ratés et de ses espoirs à construire? Tantôt Don Quichotte, tantôt Bridget Jones, Angèle tente de trouver un équilibre.

Un premier film frais et original qui prouve que rire et réflexion vont très bien ensemble !